Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Les Médaillés de la Résistance française

La médaille de la Résistance française est instituée par ordonnance du 9 février 1943 du général de Gaulle pour "reconnaître les actes remarquables de foi et de courage qui auront contribué à la résistance du peuple français"

Les médaillés de la Résistance française

La médaille de la Résistance française est instituée par ordonnance du 9 février 1943 du général de Gaulle, chef de la France combattante pour "reconnaître les actes remarquables de foi et de courage qui, en France, dans l'Empire et à l'étranger, auront contribué à la résistance du peuple français contre l'ennemi et contre ses complices depuis le 18 juin 1940 (Article 1er de l’Ordonnance n°42 du 9 février 1943 instituant une médaille de la Résistance française)." Après la croix de l’Ordre de la Libération, c'est la seconde décoration créée, pendant la guerre, par le général de Gaulle.

La médaille de la Résistance est décernée par décret à plus de 65 000 personnes et collectivités. Elle est attribuée jusqu'au 31 décembre 1947 puis, un décret de septembre 1950 permet de la décerner uniquement à titre posthume et sous conditions.

La base de données consultable ici recense les titulaires de cette décoration. Elle est établie à partir des archives détenues par la commission nationale de la médaille de la Résistance française et conservées à l’Ordre de la Libération, en l’Hôtel national des Invalides. Composés en général d’un mémoire de proposition, ces dossiers comprennent des données d’état-civil et un rapport justificatif des actions de l’intéressé.
La constitution et la mise en ligne de cette base est le fruit d’un partenariat entre le Ministère des armées et l’Ordre de la Libération.

Cette base est non exhaustive. Les renseignements qui y figurent peuvent être inexacts ou incomplets. Il faut se rappeler les conditions particulières dans lesquelles la médaille de la Résistance a été attribuée : dans la clandestinité, sous pseudonymes, sous identités de guerre, etc. Ainsi, pour des raisons évidentes de sécurité, les titulaires d’avant la Libération n’ont pas vu leur promotion figurer au Journal officiel de la République française.

Des compléments ou modifications seront régulièrement apportés, soit à l’initiative de l’Ordre de la Libération, soit à la demande justifiée de particuliers. Pour tout signalement d’erreur, il est nécessaire de s’adresser au webmestre.

 

Dernière mise à jour des données : 14 décembre 2021

 

Musée de l'Ordre de la Libération

Dernière mise à jour le 14.12.2021