Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Fonds François d'Orléans, dit le prince de Joinville (XIXe siècle)

Portrait de François d'Orléans, Prince de Joinville (1818-1900) - Inv. : 7 SO 145 - © Musée national de la Marine/P. Dantec
François d’Orléans, prince de Joinville, était le 3ème fils de Louis-Philippe d’Orléans (roi des Français de 1830 à 1848) et de Marie-Amélie de Bourbon.
 
Le fonds François d'Orléans conservé au Musée national de la Marine aurait été versé en 1964 par Madame Lebesque, veuve de Pierre Lebesque (1881-1962). Ce dernier était le fils illégitime de Pierre d’Orléans (1845-119) et donc le petit fils du prince de Joinville. Il se compose de 4 boîtes d’archives, de 6 journaux de voyage manuscrits et reliés, d’un volume rassemblant des lettres montées sur onglets, de 3 registres et de 3 recueils de notes.
 
Les différents pièces et volumes composant le fonds vont de l’année 1831 à l’année 1864, c’est-à-dire depuis le commencement de sa carrière maritime jusqu’à sa participation à la guerre civile américaine. Les pièces d’archives ont été produites concomitamment aux journaux reliés et autres volumes possédant un numéro d’inventaire de bibliothèque.
 
La richesse de ce fonds repose sur le fait qu’il nous révèle les observations, réflexions et travaux préparatoires d’une personnalité qui a marqué son siècle. Ils sont le témoignage direct d’évènements historiques (colonisation du Maroc, établissement d’un comptoir commercial au Sénégal, projet de colonisation du Brésil, etc…) et maritimes (description de batailles navales pendant la guerre du Mexique, campagnes de navigation de la Créole, de l’Hercule, etc.). Ses écrits nous livrent, également, ses considérations sur l’artillerie navale avec des tableaux comparatifs entre les marines anglaise, française et prussienne. Il propose des améliorations de la machine à vapeur à bord des navires de guerre au travers de notes et croquis.
 
Ses observations sont souvent illustrées de dessins ou plus exceptionnellement d’aquarelles représentant les cités, populations et innovations techniques qui l’ont marqué au cours de ses voyages. A cela s’ajoute une correspondance foisonnante du prince de Joinville, mais aussi de commandants de navire, chefs de guerre étrangers et autres personnalités illustres du XIXe siècle. Les lettres rédigées à son père et à sa mère sont particulièrement émouvantes.
 
fonds du Prince de Joinville - M5026FF_J3755_006 - Musée national de la Marine fonds du Prince de Joinville - M5026FF_J3755_087 - Musée national de la Marine

Dernière mise à jour le 13.02.2024