Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Retournez 130 en arrière, et revivez le procès d'Alfred Dreyfus

Photographie d’Alfred Dreyfus - GR 2K 148 18 001 4 - Service historique de la Défense

Issu d’une famille alsacienne d’origine juive ayant opté pour la nationalité française en 1872, Alfred Dreyfus intègre en 1878 l’école Polytechnique afin de poursuivre une carrière militaire. Capitaine stagiaire à l’état-major de l’armée en 1894, il est arrêté et inculpé pour haute trahison à cause d’une ressemblance d’écriture, et devient malgré lui l’objet d’une des plus grandes affaires politico-judiciaires de la IIIe République.

Condamné en 1894 à la dégradation et à la déportation perpétuelle au bagne de Cayenne, sa peine est commuée en 1899 lors de son second procès à 10 ans d’emprisonnement, avant d’être gracié par le président Emile Loubet. Il est finalement réhabilité en 1906, et réintégré dans l’armée au grade de chef d’escadron tout en étant fait chevalier de la Légion d’Honneur.

Le dossier de justice militaire numérisé des deux procès du capitaine Dreyfus est conservé au Service historique de la Défense sous la cote GR 4 J 118.

Ce dossier, qui contient environ 500 documents, a été entièrement restauré et reconditionné en 2022. Il est dorénavant conservé dans des boîtes classeurs qui ont considérablement amélioré ses conditions de conservation et de manipulation.

Consulter le dossier de justice militaire d'Alfred Dreyfus

Dernière mise à jour le 06.02.2024