Accueil > Présentation > Actualités archivées 2014 > Ouvrage "La guerre ne tardera pas"

Actualités archivées 2014

Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Ouvrage "La guerre ne tardera pas"

La guerre ne tardera pas - ©

19 mai 2014

Parution de l'ouvrage « La guerre ne tardera pas », coédité par le ministère de la Défense et les éditions Armand Colin

 

La direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) du ministère de la Défense présente, en coédition avec les éditions Armand Colin, l'ouvrage « La guerre ne tardera pas » de Jean-Noël Grandhomme et Isabelle Sandiford-Pellé, qui retrace la correspondance de Maurice Pellé, attaché militaire de la France à Berlin de 1909 à 1912.


Servi par sa parfaite connaissance de la langue allemande et par ses qualités d'homme du monde, Michel Pellé noue à l'époque de nombreuses relations dans tous les milieux berlinois et côtoie les grands acteurs du premier conflit mondial à venir, jusqu'au Kaiser Guillaume II. Pendant trois ans, ce polytechnicien, officier d'artillerie, futur général, adresse 600 rapports officiels ou confidentiels au ministère de la Guerre ou à l'état-major français, à la tête duquel est nommé Joseph Joffre en juillet 1911.


Infatigable rédacteur, il livre une analyse subtile et clairvoyante des forces en présence. Précise et imagée, sa correspondance dresse un état des lieux de l'esprit de l'Allemagne d'alors, et permet de restituer le contexte général et la succession des évènements qui conduisent à l'internationalisation de la crise, et au basculement vers la guerre. Pellé constate les progrès du pangermanisme dans l'armée, la société et à la Cour. Il décrit les préparatifs minutieux d'une Allemagne persuadée d'être menacée par ses voisins français, russe et britannique, et bien décidée à se donner les moyens de se défendre. En même temps, ses écrits montrent que jamais le dialogue n'a été rompu entre Français et Allemands, et qu'il existe aussi, de part et d'autre, des hommes de compromis et de paix, jusqu'au fatal mois de juillet 1914.

 

Le ministère de la Défense mène une politique éditoriale active qui poursuit un double objectif : valoriser les fonds d’archives, les collections des musées et des bibliothèques, le patrimoine mobilier et immobilier du ministère mais aussi accompagner l’actualité commémorative. Pour cela, la DMPA recourt à la coédition en s’appuyant sur le savoir-faire d’éditeurs professionnels qui disposent d’un réseau national de distribution en librairie.


Espace personnel