Accueil > Conflits et opérations > Première Guerre mondiale > Journaux des unités engagées dans la Première Guerre mondiale

Première Guerre mondiale

Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Journaux des unités engagées dans la Première Guerre mondiale

Journaux des unités engagées dans la Première Guerre mondiale - © SHD

Journaux des marches et opérations, carnets de comptabilité en campagne et journaux de bord et de navigation de toutes les unités militaires engagées durant la Première Guerre mondiale

La direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives (DMPA), en partenariat avec le Service historique de la Défense (SHD), a souhaité étendre à un plus large public l’accès aux fonds documentaires du ministère de la Défense en complétant les informations individuelles des fichiers des « Morts pour la France » déjà en ligne.

A l’occasion du 90e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, la DMPA a donc décidé de numériser les archives de toutes les unités engagées dans ce conflit et de les ajouter sur le site Mémoire des hommes.

Ces archives sont aujourd’hui conservées par trois divisions du département des archives historiques du Service historique de la Défense à Vincennes :

  • la division Guerre et armée de Terre conserve un peu plus de 18 000 journaux des marches et opérations, sous forme de registres, émanant de la plupart des unités de l’armée de Terre, ainsi que de certaines unités de la gendarmerie (sous-série  GR 26 N, environ 1 500 000 pages).
  • la division armée de l’Air, héritière des documents de l'aéronautique militaire, conserve des carnets de comptabilité en campagne, des rapports techniques d’ascension, des carnets de mission et registres de vol ainsi que des comptes rendus d’opérations (série A, environ 300 000 pages).
  • la division Marine conserve les journaux de bord et de navigation et quelques documents assimilés comme les registres d’inscription des signaux et les carnets de correspondance, des bâtiments de la Flotte principale (sous-série SSY, environ 1 500 000 pages).

Cette opération contribue non seulement à la connaissance et à la mémoire de la Première Guerre mondiale, mais aussi à préserver de la dégradation les archives les plus consultées sur le site de Vincennes.




Espace personnel