Accueil > Conflits et opérations > Guerre de Corée

Conflits et opérations

Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Guerre de Corée

À l’occasion du 60e anniversaire des combats qui se sont déroulés au cours de la Guerre de Corée, la direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives (DMPA), en partenariat avec le Service historique de la Défense (SHD) et l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), a souhaité mettre en valeur et rendre accessible à un plus large public, les sources disponibles sur ce conflit peu connu.

Militaires du BF/ONU décédés au cours de la Guerre de Corée  - © ECPAD

Militaires décédés au cours de la Guerre de Corée

Base nominative des militaires du Bataillon français de l'ONU (BF/ONU) décédés au cours de la Guerre de Corée


Accès cartographique Guerre de Corée - © MDH

Accès cartographique

Cet accès complémentaire permet la localisation des principaux lieux de décès des militaires et donne des éléments de contexte historique


Journaux des marches et opérations du BF/ONU - © SHD

Journaux des marches et opérations

JMO du Commandement des forces terrestres de l'ONU (FTF/ONU), du BF/ONU et du Centre d'organisation et d'instruction (COI) du BF/ONU


En juin 1950, l’ONU prend la décision d’envoyer des forces militaires pour aider l’armée sud-coréenne attaquée par la Corée du Nord. La participation française se traduit alors par la constitution d’un bataillon composé uniquement de volontaires, le Bataillon français de l’ONU (BF/ONU). 1 034 engagés débarquent à Pusan en novembre 1950. Trois bataillons se succèdent de novembre 1950 à novembre 1953, date du retrait des troupes françaises de Corée.

Les faits d’armes du bataillon, bien que composé d’un nombre limité de soldats, ont contribué à donner à cette participation un rayonnement particulier.

En complément de la base des militaires décédés au cours de la guerre, et à l’instar de la Première Guerre mondiale, le site Mémoire des hommes permet la consultation sous forme numérisée des journaux des marches et opérations du BF/ONU, soit quelque 800 pages.

Il est également possible de situer et d’interroger sur une carte interactive les différents lieux de décès des soldats. Ces lieux, zones des principaux théâtres d’opérations où a combattu le BF/ONU alors intégré aux forces des Nations-Unies, font l’objet d’une mise en contexte historique et sont illustrés : bataille de Wonju, batailles de Twin-Tunnels et de Chipyong-Ni, combat de la cote 1037, contre-offensive des Nations-Unies, bataille de Crèvecoeur, combats du T-Bone, bataille d’Arrowhead, combats du secteur de Song-Kok mais aussi camp Walker, camp de repos de Kaepyong, port de Pusan, etc.

Voir les documents de l’ECPAD concernant le BF/ONU :

Galerie photos

Vidéo

Dossier documentaire (16 Mo)

Voir l'ouvrage Le bataillon français de l'ONU en Corée : le combat méconnu des volontaires français, 1950-1953, sous la direction du capitaine Ivan Cadeau, SHD, Éditions du Coteau, ECPAD, 2010, 224 p.


Source complémentaire

La base Sépultures de guerre permet de connaître le lieu d'inhumation des personnes décédées au cours des conflits contemporains et enterrées dans les nécropoles nationales et les carrés militaires communaux entretenus par le ministère de la défense, aussi bien en France qu'à l'étranger.




Espace personnel