Mémoire des hommes

Accueil > Présentation > Actualités > Un nouvel écrin après restauration pour l'oeuvre de Protais "Le Drapeau et l'Armée"

Actualités

 
Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Un nouvel écrin après restauration pour l'oeuvre de Protais "Le Drapeau et l'Armée"

Photo : CNAP, source : http://www.cnap.fr/le-drapeau-et-larmee-restauration-et-deplacement-du-tableau-monumental-de-paul-alexandre-protais

La restauration et le déplacement de l’œuvre monumentale de Paul-Alexandre Protais ont abouti en mai dernier, grâce à tous les acteurs du ministère des Armées en collaboration avec le ministère de la Culture. Depuis plus de cent ans, l’œuvre monumentale de Paul-Alexandre Protais a décoré la salle des Maréchaux du bâtiment qui abritait boulevard St Germain (Paris 7e) le ministère des Armées avant son installation sur le site de Balard. Marouflée à même le mur, Le Drapeau et l’Armée a changé d’écrin après une restauration qui a redonné à la toile son éclat.

Commandée en 1878 par l’État, cette œuvre qui est inscrite sur les inventaires du Fonds national d’art contemporain (collection gérée par le Centre national des arts plastiques (CNAP)-ministère de la Culture) est en dépôt au ministère de la Guerre (aujourd’hui ministère des Armées) depuis 1883. Achevé en 1880, le tableau demandait à être restauré mais également à trouver un nouveau lieu d’accueil à la hauteur du message et des valeurs qu’il représente pour l’armée de Terre. De la restauration de la toile au nouvel accrochage, il aura nécessité une équipe de six restaurateurs avertis, dotés de patience et d’agilité pour mener pendant un an et demi ce travail minutieux. Décollement, dévernissage, transport ou encore renforcement de la toile ont constitué des phases importantes de la restauration de l’œuvre de Protais. Une vidéo nous fait revivre toutes les étapes de cette restauration hors norme (lien en fin d’article).


Organisé autour du drapeau français et lié à l’instauration de la IIIe République,  Le Drapeau et l’Armée  compose une pièce maitresse d’un ensemble de neuf tableaux de la fin du xixe siècle. L’œuvre monumentale qui célèbre les vertus guerrières, patriotiques et républicaines de la nouvelle armée française sur plus de trois mètres par huit, est désormais installée dans le salon Napoléon du mess de Lattre aux Écoles militaires de Saint-Cyr-Coëtquidan.

Peintre de sujets militaires, Paul-Alexandre Protais s’est illustré dans l’exaltation de l’armée du Second Empire en suivant les campagnes militaires de Napoléon III. Aujourd’hui, Le Drapeau et l’Armée est une pièce essentielle pour l’armée de Terre, illustrant l’armée française des années 1870 dans ses différentes composantes.

La Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) reçoit la mission d’entretenir, préserver, valoriser et diffuser la richesse des collections du patrimoine culturel de la Défense.

 

« Le Drapeau et l’Armée » (1880) : restauration et déplacement du tableau monumental de Paul-Alexandre Protais (1825-1890)
Huile sur toile marouflée
336 x 820 cm
Collection Centre national des arts plastiques

 Publié le 24 octobre 2017

Voir la vidéo de retour en images sur la restauration et le déplacement du tableau


Espace personnel
Mémoire des hommes