Accueil > Présence française dans le monde > Compagnie des Indes

Présence française dans le monde

 
Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Compagnie des Indes

Du XVIe au XIXe siècle, les Compagnies des Indes permettent aux États européens de démultiplier leurs échanges maritimes avec l’Asie et de se placer au centre de l’économie mondiale.

Leur commerce est à l’origine de la société de consommation occidentale. Elles transportent les richesses produites sur tous les continents, multiplient les échanges de marchandises et d’hommes, dans des conditions souvent dramatiques. Selon les pays et les rapports de force, elles restent confinées dans des comptoirs ou tentées par la domination coloniale. Leur aventure stimule les destins individuels autant que les flux culturels et artistiques entre les civilisations.

Orientations historiques - © SHD

Orientations historiques

Les thématiques associées aux Compagnies des Indes sont foisonnantes. Histoire économique et financière, histoire maritime et stratégique, histoire de la construction navale et de la navigation, histoire des civilisations…


Archives du port de Lorient - © SHD

Archives du port de Lorient

Créé en 1666 comme port d’armement et de construction navale pour les vaisseaux de la Compagnie des Indes, le port de Lorient se voit confier en 1734 les ventes annuelles des marchandises rapportées d’Asie.


Louis XIV crée en 1664 la Compagnie française des Indes orientales. Jusqu’en 1794, sous la forme de monopoles successifs très conflictuels, elle est au cœur du pouvoir économique et financier du royaume et prend une part décisive dans la compétition internationale qui marque l’essor du capitalisme et de la mondialisation.

Présents sur toutes les mers, leurs vaisseaux et leurs équipages sont, au même titre que ceux de la Marine royale, des instruments majeurs de la puissance navale de la France.

Dans le cadre de l’année des Outre-Mer, le site Mémoire des hommes accueille en 2011 une expérience inédite de coopération entre le ministère de la Défense et des Anciens combattants et l’association des amis du service historique de la Défense à Lorient (ASHDL), unis dans le dépouillement des archives et la création d’outils informatiques permettant leur consultation nominative.

C’est la première étape d’un projet de reconstitution virtuelle du fonds de la Compagnie des Indes, visant à mettre à la disposition des chercheurs, à partir d’une base unique progressivement et méthodiquement structurée, les références et les images numérisées de documents conservés dans de multiples institutions, avec leurs outils de recherche associés.

Partenaires de l’association et du ministère de la Défense sur ce projet, les Archives nationales nous permettent d’ores et déjà d’avoir accès sous forme numérisée, aux journaux de bord des navires de la Compagnie des Indes ayant participé à la traite des Noirs.

Logos des partenaires

Association des Amis du Service Historique de la Défense à Lorient




Espace personnel