Mémoire des hommes

Home > Presentation > News > Exposition : "Guerres secrètes", focus sur le "Baiser de la mort"

News

 
Reduce charactersIncrease charactersPrint

Exposition : "Guerres secrètes", focus sur le "Baiser de la mort"

© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Emilie Cambier

Paris - Musée de l'Armée, 12 octobre 2016 au 29 janvier 2017

La plupart des services qui conduisent des activités de renseignement sont dotés d’ateliers spécialisés capables de produire des matériels répondant aux besoins spécifiques des missions. Le rouge à lèvres « Baiser de la mort » en fait partie.

Cet objet au nom assez explicite a été créé vers 1960, pour la Guerre froide. A cette époque, l’attention des services se recentre sur l’espionnage. Il s’agit en effet de détecter les éventuels préparatifs de guerre de part et d’autre du rideau de fer. Des armes spéciales silencieuses ou dissimulées sont alors utilisées jusqu’au début des années 1960, et disparaissent progressivement pour faire place aux appareils photo et enregistreurs.

L’arme dissimulée est ici un pistolet intégré à un coup de calibre 6 mm, de fabrication britannique en acier, or et argent.
Cet objet pose également la question de son propriétaire ; à priori une femme. Elle devait avoir la nécessité d’un objet discret, raffiné et efficace pour mener des missions à caractère offensif ou défensif, anticipant un certain rapprochement de la cible compte tenu de la portée du calibre.

Rendez-vous à l’exposition Guerres Secrètes pour découvrir encore plus d’objets chargés de mystères.

 

Guerres secrètes
Musée de l’Armée – Invalides
Jusqu’au 29 janvier 2017
10h-18h (jusqu’au 31 octobre) et 10h-17h (à compter du 1er novembre)En savoir plus 


Espace personnel
Mémoire des hommes