Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Guerre franco-prusienne de 1870-1871 et La Commune

La guerre franco-prussienne de 1870-1871 puis la Commune de Paris jusqu’en mai 1871, sont presque exclusivement représentées dans la Collection du ministre par l’artiste Gaspard Gobaut.

La chronologie de cette guerre, qui se déroule sur quelques mois et conduit à la fin du Second Empire dès septembre 1870, peut être retracée par les œuvres qui illustrent aussi bien les victoires françaises que les défaites. Dernier conflit à être peint par les artistes du Dépôt de la guerre, même si ses sujets peuvent se révéler moins pittoresques que ceux des autres campagnes du Second Empire, ils forment un témoignage visuel important pour documenter les événements. En 1875, il est écrit dans le dossier individuel de Gobaut qu’« il a produit d’autres dessins non moins importants relatifs à la dernière guerre ».

Cet ensemble permet d’avoir un échantillon du travail de Gaspard Gobaut. Les aquarelles respectent les règles imposées par le Dépôt de la guerre mais cela n’empêche pas l’artiste d’accorder de la précision aux détails, avec une rigueur graphique et des coloris vifs et saturés. Il utilise l’aquarelle en touches libres et fluides, ce qui fait de lui le spécialiste de cette technique au sein du Dépôt de la guerre. La priorité est donnée au paysage et à la compréhension du dispositif tactique plutôt qu’à la fougue de l’action. En effet, il est parfois nécessaire de chercher les personnages dans la grandeur des paysages pour identifier les événements.

La présence de dessins préparatoires à la réalisation des aquarelles permet de comprendre comment travaillait Gobaut. Beaucoup de dessins sont des études topographiques réalisées sur les lieux qui ne figurent pas encore les batailles. Certains dessins ont des lignes de perspectives, d’autres sont annotés pour préciser les lieux ou les troupes en présence. Ainsi, plusieurs dessins peuvent figurer un même lieu mais sous différents points de vue et à différentes étapes de la réalisation.

Retour à la collection du ministre