Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Fréquentation 2020 des musées du ministère des Armées : des résultats positifs malgré le contexte sanitaire !

© tous droits réservés

Le 29 avril 2021 - Musées du ministère des Armées

Malgré la pandémie qui a eu pour conséquence la fermeture des lieux culturels pendant de nombreuses semaines, les musées du ministère des Armées ont accueilli plus de 670 000 visiteurs au cours de l’année 2020. Le contexte de confinement qui s’est poursuivi en début d’année 2021 est l’occasion de dresser le bilan de fréquentation des musées Défense en 2020, les évolutions de leur public, mais également de mettre en lumière les actions culturelles et la multiplication des événements numériques mis en place par chacun d’entre eux. 


Une baisse de fréquentation compensée par des résultats positifs au cours des périodes d’ouverture 

La baisse de fréquentation accusée par l’ensemble des lieux culturels français doit être relativisée en raison des résultats positifs réalisés au cours des périodes d’ouverture. Si lemusée de l’Armée a vu son nombre d’entrées chuter, il faut toutefois noter qu’au cours du mois de février tout comme lors des vacances de la Toussaint les visiteurs sont venus encore plus nombreux qu’en 2019 (+14% et +8%). Il en est de même pour le musée de l’Air et de l’Espace qui peut se prévaloir d’une augmentation spectaculaire du nombre de visites au mois de janvier (+28%) et de février (+43%) et d’une fréquentation proche de 80% de celle de l’année précédente au cours des mois de juillet et août. 

 Le musée national de la Marine a quant à lui comptabilisé une baisse du nombre de visiteurs se situant dans la moyenne basse par rapport aux autres lieux culturels (-51%). De même, le musée du service de santé des Armées accuse une baisse de fréquentation moindre comparé aux grands musées parisiens (-61%). Les musées de l’armée de Terre peuvent se féliciter d’une bonne fréquentation au cours de l’été. Certains ont même atteint une fréquentation proche de 70% de celle de l’année précédente comme celui de l’ALAT et de l’hélicoptère


Une programmation événementielle et culturelle dynamique 

Malgré la covid 19, les musées du ministère des Armées ont su proposer à leur visiteurs une programmation événementielle et culturelle développée et dynamique. L’exposition Comme en 40 … du musée de l’Armée a attiré plus de 12 000 visiteurs en seulement 43 jours d’ouverture. La mise en place du spectacle la Nuit aux Invalides a également été plébiscitée accueillant plus de 50 000 spectateurs. Le musée de l’Air et de l’Espace a aussi su innover en proposant des événements inédits comme ses deux projections Ciné-tarmac. Il a en outre participé pour la première fois à deux événements nationaux, la Fête de la science et les Journées nationales de l’architecture, comptabilisant alors près de 3 000 entrées. Enfin, les musées de l’armée de Terre ont su maintenir une dynamique de programmation culturelle en proposant plus de 18 événements au cours de l’année. Le musée mémorial des Parachutistes, tout comme ceux des Troupes de montagne de Grenoble, de l’Artillerie et du Génie ont notamment mis en place des expositions temporaires. Les musées de l’armée de Terre ont en outre prévu 55 projets d’ici 2025, préparant d’ores et déjà la période post-covid. 

Enfin les Journées européennes du patrimoine ont été comme chaque année une grande réussite pour les musées du ministère des Armées. Le musée de l’Armée, ayant accueilli plus de 26 000 visiteurs, est devenu le site culturel parisien le plus visité. Le musée du service de santé des Armées a également réalisé 33% de ses entrées annuelles au cours de cet événement. 


Le numérique au cœur des projets des musées du ministère des Armées

Pour pallier le manque d’interaction in situ avec leurs publics, les musées du ministère des Armées ont su développer une activité numérique dynamique. Les musées de l’Armée, national de la Marine, et de l’Air et de l’Espace ont su renouveler leur offre pédagogique en proposant de nombreuses activités pour le jeune public à réaliser à la maison. Lemusée des Parachutistes, qui a inauguré l’exposition temporaire « Figures de Paras » au mois d’octobre 2020, l’a déclinée en ligne. Le musée de l’Armée a également misé sur le numérique afin de renforcer le lien avec son public grâce à la mise en place de lives et la création de vidéos, notamment celle réalisée avec le youtubeur Thibault Gagnage (Histoire Appliquée) pour la Nuit européenne des musées 100% virtuelle, qui compte aujourd’hui plus de 95 000 vues.

Les musées du ministère des Armées ont enfin été très actifs sur leurs réseaux sociaux, valorisant leurs collections par des posts réguliers leur permettant de gagner de nombreux abonnés. 


Des travaux de rénovation en cours 

Certains musées font actuellement l'objet de travaux de rénovation et n'ont donc pas accueilli de public en 2020. Les musées des Écoles militaires de Bourges sont en plein réaménagement, avec la réouverture du musée du Train et des Équipages militaires le 26 mars 2021 et le musée du Matériel et de la Maintenance fermé plusieurs mois au cours de l’année 2020, réduisant de plus de 80% sa fréquentation. De son côté, le musée national de la Marine à Paris prévoit une réouverture en 2022 comme le musée des Troupes de marine à Fréjus qui modernise ses espaces d’expositions temporaires et de réserves. 


Publié le 29 avril 2021