Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

Un nouveau musée de l'armée de Terre à Bourges : le musée du Train et des équipages militaires.

© Tous droits réservés - Musée du Train et des équipages militaires

Le 26 mars 2021 - Musée du Train et des équipages militaires

Le 26 mars 1807, à Osterode en Prusse Orientale, Napoléon 1er créait par décret impérial le Train des équipages militaires. Cette création faisait suite à la volonté de l’Empereur d’améliorer la logistique de la Grande Armée en la militarisant. Ce 26 mars 2021, soit 214 ans plus tard, le nouveau musée du Train et des équipages militaires va être inauguré. Cette inauguration sous l’autorité du général de corps d’armée Salaün[1], représentant le général d’armée Burkhard[2] et du général Sabia, commandant les écoles militaires de Bourges (EMB) et l’école du Train et de la logistique opérationnelle[3] est un symbole fort pour l’ensemble de la communauté du Train en cette année du Bicentenaire de la mort de l’Empereur. L’inauguration est maintenue malgré la COVID 19, en adaptant le nombre de participants et le dispositif afin de se conformer aux règles de distanciations sociales en cette période de crise sanitaire.

Le nouveau parcours permanent présentant la collection patrimoniale du Train et des équipages militaires prend place au sein de l’emprise des EMB dans un bâtiment de près de 500 m2 entièrement rénové, ouvert vers la ville et accessible à tous les publics dès que les directives gouvernementales le permettront. Ce musée initialement créé à Tours a été transféré à Bourges en 2009 avec les écoles de la logistique et du Train. Inauguré une première fois en 2010 dans une ancienne bâtisse du quartier des EMB, le musée était depuis fin 2018 fermé pour transfert dans un autre bâtiment plus apte à accueillir la riche collection du Train. La crise de la COVID 19 et les confinements de 2020 en ont ralenti le réaménagement. L’inauguration du nouvel espace revêtait donc une importance capitale pour la communauté du Train, orpheline de musée depuis plus de deux ans. Grâce à cette inauguration, l’Arme du Train retrouve toute sa place au sein de la communauté des musées de l’armée de Terre sous l’autorité de la Délégation au patrimoine de l’armée de Terre. Les objets sélectionnés et présentés ce 26 mars 2021 s’inscrivent dans une muséographie et une scénographie plus modernes et épurées. Ces objets abordent dès l’espace d’accueil les grandes périodes de l’Histoire de France et de celle du Train. Les missions logistiques du Train, ses moyens, la vie du soldat et son sacrifice sont contés tout au long du parcours. La visite proposée rappelle également, par différents moyens de médiation, l’implantation de l’ETLO à Bourges et sa co-localisation avec l’école du Matériel. Outre les soutiens et les financements institutionnels importants ayant permis de faire aboutir ce beau projet, il faut souligner l’appui financier et moral inconditionnel de l’association des amis du musée et de l’arme du Train (AMAT) qui prouve toute la pertinence et l’utilité des associations de soutien de nos musées.

De plus, cet espace est doté d’une salle de projection, d’une accessibilité aisée aux personnes à mobilité réduite, d’un espace d’accueil pédagogique (pour les scolaires), d’un parcours enfant permanent et d’une visite virtuelle en trois dimensions. D’autres moyens de médiation numérique sont prévus et s’intègreront au fur et à mesure dans ces nouveaux espaces d’exposition. Il s’agit donc d’un nouvel outil culturel et pédagogique moderne qui, au-delà de la seule formation des jeunes militaires, devrait encore fortifier le lien entre les citoyens français et leur armée de Terre, dans un territoire berruyer où le ministère des Armées compte par l’importance de ses entités et de la base industrielle et technique de défense. Enfin, le nouvel espace est le premier jalon tangible du futur pôle muséal devant regrouper à terme les trois collections patrimoniales du ministère des Armées présentes à Bourges : le Matériel, le Train et de la Direction Générale de l’armement.

Ainsi, le nouveau musée du Train et des équipages militaires se veut-il un lien fort entre les générations de soldats du Train. S’inspirant depuis sa création à Tours du patrimoine et de la riche histoire plus que bicentenaire du Train, visible sur son étendard, le musée déménagé en 2009 à Bourges puis réinstallé depuis 2010 au sein des EMB, inauguré ce 26 mars 2021 s’inscrit résolument dans le présent par sa modernité et dans le futur grâce au projet ambitieux mais nécessaire du pôle muséal.



[1] Général inspecteur de l’armée de Terre.

[2] Chef d’état-major de l’armée de Terre.

[3] ETLO.

Le ministère des Armées, deuxième acteur culturel de l’Etat. Au sein de la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA), la délégation des patrimoines culturels (DPC) est chargée de définir et mettre en œuvre la politique culturelle du ministère. La politique des musées du ministère des Armées s’appuie principalement sur les trois grands musées que sont le musée de l’Armée, le musée national de la Marine et le musée de l’Air et de l’Espace, organisés tous les trois sous forme d’établissements publics placés sous la tutelle de la DPMA, mais également sur les 13 musées rattachés à l’état-major de l’armée de Terre et au Service de santé des armées, répartis sur l’ensemble du territoire national. Sept musées sont dotés de l’appellation « Musée de France ». Cette politique se traduit par une programmation culturelle, scientifique et pédagogique riche et variée (expositions permanentes et temporaires, colloques et conférences, cycles cinémas, concerts et événements…).

Musée du Train et des équipages militaires

Écoles militaires de Bourges
Avenue Carnot
18000 Bourges

Publié le 26 mars 2021

© Tous droits réservés - Musée du Train et des équipages militaires © Tous droits réservés - Musée du Train et des équipages militaires